Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

publication de mes élucubrations

Top articles

  • Fin du chapitre ou le passage de l'homme

    29 avril 2017

    Chez Harry Votre maison vous paraît toujours trop petite jusqu’à ce que vous vous y retrouviez seul pense Harry ce soir. Sa famille partie en vacances depuis deux semaine, il va devoir vivre encore seul les quelques jours le séparant de Noël. Enfoncé...

  • suite

    18 novembre 2015

    Premier rapport à un supérieur Le patient parti, Doris s'enfonça profondément dans son fauteuil avec un grand soupir. Elle baissa ses lourdes paupières sur cet étrange entretien. D'une main sûr, elle tira une clef de sous sa blouse, ouvra un tiroir de...

  • après

    02 décembre 2015

    Le commissariat Comme un symbole d'une sérénité retrouvée, le nouveau gouverneur, le bien aimé Docteur Garrison, de la cité avait voulu un bâtiment d'une grande sobriété pour accueillir un des grands pouvoir régalien. Peu après son arrivé, dans le secteur...

  • et on avance encore un peu

    24 novembre 2015

    Deuxième rapport Entre deux patients, elle résistait de mois en mois à son rituel, mais, après celui-là, sa drogue devenait vital. Elle avala d'un trait son verre de vodka, s'enfonça dans son fauteuil la tête rejetée en arrière et les yeux fermés. Des...

  • départ de Doris

    19 décembre 2015

    Deuxième rapport à un supérieur « Mlle Doriande, votre avis… s’il vous plaît. Le docteur/gouverneur Garrisson aimait particulièrement son bureau de l’hôpital central. Situé sur une petite bute en contre haut du bloc C, le bloc administrative abritait...

  • Retour en écriture

    17 novembre 2015

    Forcément, il fallait bien que cela arrive un jour. Peut être, au départ, je me suis dit que je commenterais l'actualité, que j’essaierais de donner un avis. Mais, comme aujourd'hui, et grâce aux réseaux sociaux, tout le monde à un avis sur tout et tout...

  • Retour en écriture

    17 novembre 2015

    Forcément, il fallait bien que cela arrive un jour. Peut être, au départ, je me suis dit que je commenterais l'actualité, que j’essaierais de donner un avis. Mais, comme aujourd'hui, et grâce aux réseaux sociaux, tout le monde à un avis sur tout et tout...

  • Début

    17 novembre 2015

    HISTOIRE D’UN BLESSE ET D’UNE FEMME Premier jour à l’hôpital Le couloir couleur crème, les lampes de plafond qui diffusaient une lumière blanche qui défile et cette odeur de mort, ces cris sans visages et ces visages sans nom, et surtout cette incroyable...

  • Nouvelle psy

    29 décembre 2015

    Doriande et cauchemard « Où est Mlle Doris ? En vacance. Répondit Doriande tout en lisant les notes de sa collègue pour une énième fois. Je restais face à la baie vitrée. Il faisait un soleil pâle dehors, des rayons printaniers tentaient de réchauffer...

  • Fin du premier acte

    06 janvier 2016

    Le repos de la psychiatre II Sur l’autre rive du lac, se trouvait un petit ruisseau qui serpentait à travers les pins pour venir se coucher dans la vallée inondée. Pendant son périple au milieu des rochers, il avait arraché à la montagne des fragments...

  • HISTOIRE D’UNE FILLE

    14 juillet 2016

    Plus il la regarde, plus il se dit qu’il n’existe vraiment qu'elle : troublante, lunatique, parfois si calme, souvent si agitée, toujours si belle, miroir du ciel ou reflet du soleil, amie de beaucoup, ennemie cachée de tous, personne ne pouvant la vaincre...

  • Avec du retard, la suite

    01 février 2017

    ET AU COMMENCEMENT… De la mort Il le sent, il approche insidieusement, tel un vil prédateur assoiffé de vie. Paisible, sa femme dort, il peut sentir son souffle calme et léger ; pas assez rassurant toutefois. Même si la torpeur monte en lui, il s’efforce...

  • petite plongée en eau trouble

    18 février 2017

    visite de courtoisie Il se rit encore de ses deux hommes vêtus de bleu qui n’ont même pas pensé à l’intercepter. Cette atmosphère chargée de formol l’incommode profondément mais il veut la voir, pour s’excuser peut-être. Il est 8 h, la nuit étend encore...

  • L'étrange

    20 février 2017

    Exploration Quand il est enfin rentré chez lui, le silence des quatre heures du matin l’attendait, fatigué tant moralement que physiquement, il tomba plus qu’il ne s’allongea sur le canapé au pied de l’âtre froid. Sous son poids mort, les vieux ressorts...

  • Suite et histoires de personnes

    26 avril 2017

    Retour de l'histoire d'elle Assise sur la plage, son visage mouillé de larmes, ses cheveux châtains collés à ses douces joues rougies par le froid, sa petite valise posée à côté d’elle dans le sable humide, elle fixe de ses yeux bleus cette mer qui n’en...

  • Reprenons après le saut

    01 juin 2017

    QUELQUES MOIS APRES MON SAUT… Franck et un vieil hôtel Vile solitude, tu m’appartenais désormais ; nous étions condamnés à vivre ensemble parmi le bétail du conformisme. Ni heureux, ni malheureux, avec l’impression de voguer dans le vide sentimental le...

  • Un peu de féminin

    06 juin 2017

    elle Soudain elle stoppa son avance. Elle avait fait ce chemin un nombre incalculable de fois et en connaissait le moindre recoin du paysage par cœur. Alors, ces volets ouverts face au sentier l’intriguèrent. Sa mélancolie avait fait fuir de son être...

  • Un lieu de repos

    15 août 2017

    D'une cave Dans un recoin de la cuisine vide de tout instrument, se trouvait une vielle trappe de chêne vermoulue. Il en émanait une odeur de vieux persistante : mélange de moisi et de bois sec, de carottes fraîchement déracinées et d’oignons fumés. En...

  • Publié depuis Overblog et Twitter

    06 février 2017

    Vient l'enquête «...Aussi incroyable que cela puisse être, aucune trace de sang ne se distingue ni sur les draps, ni sur le sol, ni sur les murs et encore moins sur la victime. Hormis, les traces de lutte et de griffes marquant le lit, rien ne laisse...

  • Publié depuis Overblog et Twitter

    15 août 2017

    Éveil Sa langoureuse caresse dans mes cheveux m’éveilla doucement. Ses doigts fins et chauds s’attardèrent un instant sur ma joue goûtant à sa douce froideur. L’âme éveillée, je vis, au travers de mes paupières translucides, ses perles grises, ses pupilles...

À propos

publication de mes élucubrations